Projet éducatif

PROJET EDUCATIF

Introduction
L’Institut Saint-Charles fait partie du réseau de l’Enseignement Catholique de la Communauté française de Belgique. A ce titre, il adhère pleinement aux valeurs défendues par le réseau et les met en œuvre dans sa pratique pédagogique quotidienne. Notre école accueille volontiers ceux qui se présentent à elle. Elle leur fait connaître son projet pour qu’ils la choisissent en connaissance de cause, dans le plus grand respect de leur liberté de conscience et en s’interdisant toute manipulation ou violence morale.
Au cours des siècles et selon les besoins du temps, les Communautés chrétiennes ont pris, de façons diverses, leurs responsabilités dans l’éducation des jeunes et la formation des adultes. L’Eglise Catholique a donc offert, au travers de ses institutions, un service scolaire dans tous les niveaux et formes d’enseignement. C’est dans cette ligne que s’inscrit l’histoire particulière de notre école.
Ainsi, les Sœurs de Saint Charles Borromée et de Saint François de Sales, dès 1723, consacrèrent leur vie à l’éducation chrétienne et à la formation de la jeunesse la moins favorisée en fondant une école à Dottignies. Saint-Charles était né.
Au fil des ans, les Religieuses s’efforcèrent de développer au sein de leurs écoles la simplicité et la charité dans l’accueil, l’esprit de service gratuit avec toujours comme objectif premier la référence à l’Evangile de Jésus-Christ dans le vécu quotidien et le souci du plus petit.
Héritiers des fondatrices, nous mettons encore aujourd’hui l’accent sur l’écoute de l’autre et l’attention au plus faible. Nous désirons conserver « un genre simple » et un esprit de famille tout en permettant à nos élèves de se perfectionner et d’évoluer dans le progrès.
Dans notre mission quotidienne, toujours guidés par la foi et l’amour, nous nous ouvrons aux besoins nouveaux de la jeunesse.

Un idéal élève …
Au fondement de l’école chrétienne se trouve l’intuition que la formation de l’homme et l’éveil du chrétien à la foi forment une unité : ce qui élève l’un élève l’autre, foi et culture s’enrichissant mutuellement. Les principes éducatifs suivants s’inspirent notamment de « Mission de l’école chrétienne » édité par le Conseil Général de l’Enseignement Catholique.
L’école chrétienne a la conviction qu’elle n’humanise en plénitude qu’en ouvrant à Dieu et au Christ. Sa mission est ainsi une vocation toujours à remplir, au service de l’homme, à la lumière de l’Evangile.

A. … AU SERVICE DE L’HOMME
Comme toute école, nous poursuivons les objectifs généraux du système éducatif.
Nous voulons développer la personnalité tout entière de l’élève en le considérant dans sa singularité, en l’aidant à accéder à l’autonomie et à l’exercice responsable de la liberté.
Nous visons également à former le citoyen d’une région, d’un pays, de l’Europe et du monde dans une société démocratique.
Nous voulons enfin assurer le développement des aptitudes nécessaires à l’insertion dans une vie économique et professionnelle au service de la personne et de la société.

B. … A LA LUMIERE DE L’EVANGILE
La relation pédagogique que nous mettons en œuvre s’enracine et s’accomplit dans l’amour de Dieu, tel que Jésus nous l’a fait connaître.
A ce titre, nous promouvons, dans notre démarche éducative, des valeurs évangéliques qui sont aussi le bien commun de l’humanité, notamment :
– le respect de l’autre
– la confiance dans les possibilités de chacun
– le sens du pardon
– le don de soi
– la solidarité responsable
– l’intériorité
– la créativité
– l’attention aux plus démunis.
Ces valeurs humaines ont été assumées de façon radicale par Jésus qui leur a donné une forme et un éclat particuliers.
L’école chrétienne a donc la conviction qu’elle n’éduque pleinement qu’en offrant à chacun la LIBERTE de construire sa propre identité en relation avec l’Evangile.

La tâche au concret
Les valeurs humaines et évangéliques trouvent leur forme concrète dans l’activité même d’enseigner, dans la façon de vivre les relations entre les personnes et dans l’organisation scolaire.
Chacun y contribue selon sa situation propre. Les organisateurs sont les gérants de cette mission, la direction la promeut, les familles sont invitées à la soutenir et à y participer.
Les membres du personnel, quant à eux, collaborent loyalement au projet à travers leurs propos, leurs attitudes, leurs modes de relations.
Ainsi pensons-nous pouvoir apporter notre modeste contribution à la construction d’un monde plus humain et fraternel.